Art Land Index du Forum

Art Land
Art Land est un forum consacré au graphisme, dessin, et écriture ! Exposez vos créations, apprenez ou améliorez vous grâce aux tutos et surtout, amusez-vous !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je me lance...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Art Land Index du Forum -> Corbeille -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ange'
Écrivains
Écrivains

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2015
Messages: 251
Localisation: Sur mon ordi
Art's Pop's: 74
Ecrivain (Graphiste ?)
Humeur: Enjoy your life !
Niveau Écriture: Chenille

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 10:01 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Heyy ! 
J'ai beaucoup hésité avant de poster mon examen ... Mais finalement je me lance, on verra bien   
Petit O-S: 
Il lisait du matin jusqu'au soir, son livre déchiré sur les genoux. Toujours le même livre. Il  y avait cette petite flamme dans ses yeux, comme quand on ouvre un livre pour la première fois. Sauf que lui ça durait. Et puis, quand il arrivait  la fin, il relisait plusieurs fois la phrase finale, comme pour s'en imprégner. Il fermait les yeux, humait le parfum de feuilles jaunies , fermait les yeux puis rêvait. C'était ça son petit bonheur à lui. Ça lui procurait plus de plaisir que d'être dans les bras de n'importe quelle femme. Ça le faisait chaviré, c'était sa fortune, son amour, sa passion... toute sa vie. Puis quand le soir tombait il le rangeait, il le caressait du bout des doigts. Ses larmes coulaient. Joignant les mains, à genoux, il regardait les étoiles et murmurait la phrase de fin : "Et ma route, je l'ai reprise."  

 
Je n'ai jamais sue si il l’avait comprise cette phrase, mais c'est ça qui était beau. C'était beau le fait qu'il imagine mille et une fins sans jamais être satisfait. Et ce livre, il aurait beau le relire encore un millier de fois, jamais il ne comprendrait réellement. Ce livre s'appelait : "La vie".  
 

 
Voilààà ! J'attend tout plein d'avis pour que vous me donniez mon niveau ! 
Have a good day !   

 

 

_______________________________________


"Neverland, I love you so, you're now my home sweet home, forever a Lost boy at last."

https://www.youtube.com/watch?v=8ybJf0y3Vps


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 10:01 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Herry
Noteurs
Noteurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2014
Messages: 803
Localisation: Dans un univers unique.
Art's Pop's: 3
Écrivain et dessiateur
Humeur: Massacrante...
Niveau Écriture: Papillon
Niveau Dessin: Chrysalide

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:49 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Bon, je me lance! :)
D'abord, je corrige les rares petites fautes et les formulations qui pourraient être revues. ;)

Il lisait du matin jusqu'au soir, son livre déchiré sur les genoux. Toujours le même (livre;petite répétition, tu aurais pu choisir un autre mot). Il  y avait cette petite flamme dans ses yeux, comme quand on ouvre un (livre,répétition mais je la trouve moins gênante.) pour la première fois. Sauf que (pour aurait pu avoir une petite place, mais ça passe bien quand même (; )lui ça durait. Et puis, quand il arrivait  la fin, il relisait plusieurs fois la phrase finale(, virgule inutile) comme pour s'en imprégner. (Il; répétition du Il) fermait les yeux, humait le parfum de feuilles jaunies , fermait les yeux puis rêvait. C'était ça (,) son petit bonheur à lui. (Ça; Cela aurait été mieux) lui procurait plus de plaisir que d'être dans les bras de n'importe quelle femme. (Ça, répétition) le faisait chavir(er), c'était sa fortune, son amour, sa passion... (T)oute sa vie. Puis quand le soir tombait (il; le livre aurait été mieux, ça évite les répétitions) le rangeait, il le caressait du bout des doigts. Ses larmes coulaient. Joignant les mains, à genoux, il regardait les étoiles et murmurait la phrase de fin : "Et ma route, je l'ai reprise." 


 Je n'ai jamais su(e) si il l’avait comprise (,) cette phrase, mais c'est ça qui était beau. (C'était beau; répétition) le fait qu'il imagine mille et une fins sans jamais être satisfait. Et ce livre, il aurait beau le relire encore un millier de fois, jamais il ne (le) comprendrait réellement. Ce livre s'appelait : "La vie".

Globalement, c'est bien! Je trouve la chute (la conclusion ou là fin) très bien! C'est poétique et ça colle au début du texte. Après, il y a beaucoup de répétitions que tu aurais pu éviter en choisissant d'autres mots.
Fais aussi attention à la formulation de tes phrases, qui sont parfois un peu maladroites. Il y a de l'idée, ça se sent, mais tu n'arrives pas trop à les retranscrire tout en ayant une belle formulation. Le vocabulaire n'est pas encore très large et varié, mais ça viendra avec le temps. ;)
Ma critique est très courte, j'en suis désolée! Globalement, c'est joli et poétique mais ce n'est pas encore assez bien formulé et il y a trop de répétition.
Je dirais chenille!
Après, il est difficile de juger seulement avec un texte, ce serait cool que tu en postes d'autre!
En espérant que mes critiques ne t'ont pas vexée!
  
_______________________________________

Comme Mugi l'a bien compris, I'M FABULOUS! Merci!♥


Revenir en haut
Ange'
Écrivains
Écrivains

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2015
Messages: 251
Localisation: Sur mon ordi
Art's Pop's: 74
Ecrivain (Graphiste ?)
Humeur: Enjoy your life !
Niveau Écriture: Chenille

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 22:48 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Mais non ça ne m'a pas vexée ! Bien au contraire ! C'est super gentil d'avoir répondu, et si gentillement en plus :) Les répétitions c'est vrai que j'en fais assez souvent car il fut un temps (mdr on dirais que j'ai 60 ans quand je dit ça xD) où je trouvais ça beau, ce temp est révolu je crois ^^'
Je ferais plus attention la prochaine fois ,merci encore pour ces gentilles critiques ! 
Un autre texte ? :
J'étais couché là, dans l'herbe, à me demander si tout ça était bien réel, à me poser les questions existentielles de la vie... Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi, tout simplement. C'est que des théories j'en avait bien émie des centaines mais rien, rien qui ne me satisfaisait vraiment. Et puis est venue celle là. Pourquoi s'évertue t-on toujours à inventer, toujours à s'imaginer des histoires, pourquoi est-ce qu'on prend du plaisirs à croire ? Peut-être parce qu'au fond de nous on le sait... peut être qu'on sait pertinemment que l'homme naît poussière et retourne à la poussière. On le sait, mais on refuse catégoriquement de l'accepter. On refuse d'accepter que notre vie soit juste ça, des moments merveilleux, des impasses, des chagrins, des sacrifices, des rires, du plaisir, des  découvertes, du travail encore et encore, des espérance, vaincues ou non... et puis plus rien. On refuse le rien, car qu'est ce que le rien ? Il n'existe pas, on ne le connait pas. L'homme à peur de l'inconnu,l'homme à peur du rien, du vide, du néant. Mais plus que tout l'homme à peur de l'oubli. Que tout ce qu'il est fait dans sa vie sois emporté avec le temps, que toute son existence et celle des autres partent après la mort, qu'il n'y est plus rien ou  personne pour ce souvenir après. Alors celui-ci trouve un remède, comme toujours il veut tout contrôler. Mais là le remède ce n'est pas des plantes, des médicaments, de la crème, non, c'est l'espoir. La thérapie de la mort, du savoir de la mort et de l’incompréhension du néant c'est l'espoir, l'espoir et l'imagination. On espère toujours plus, on imagine toujours plus pour s'auto persuader que l'oubli, que le néant, n'existent pas. 



Une chenille venu de Herry, c'est un dieux pour moi 
_______________________________________


"Neverland, I love you so, you're now my home sweet home, forever a Lost boy at last."

https://www.youtube.com/watch?v=8ybJf0y3Vps


Revenir en haut
Zouh
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2014
Messages: 1 808
Localisation: Sur mon chameau, entrain de faire de la moto
Art's Pop's: 110
Écrivain, graphiste. Et toi?
Niveau Graphisme: Cocon
Niveau Écriture: Papillon

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 15:06 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant


Bonjour,



Alors alors... Herry a déjà beaucoup dit sur le premier texte et je ne la répéterai donc pas ! Si je devais résumé ma pensée de manière à ne pas m'étaler, voici ce que j'en conclurais :
Tu as des idées assez intéressantes, mais que tu as encore un petit peu de mal à retranscrire dans tes textes même si on y sent quelque chose qui les rend très agréable. Le seul 'gros' problème (à prendre avec des pincettes ^^) est qu'il te manque encore la forme. (orthographe encore un peu maladroite, répétitions parfois gênantes, figure de style pour donner du relief et vocabulaire encore un peu simple. T'inquiète, cela semble être énorme mais beaucoup peuvent être très rapidement solutionné ;))


Tu as donc un bon fond mais une forme à revoir !
Pour ce que est du deuxième texte, je vais le reprendre comme Herry l'a fait pour le premier et finir par une critique !


Code :
Entre crochet, ce sont les remarques que je te laisse en ayant déjà corrigé à ma manière =)
Souligné, ce sont les phrases un peu lourdes ou mal placées !
En gras mais dans dans les crochets, les fautes d'orthographe ^^
Normalement, tu devrais t'en sortir avec cela xD


Mais tout d'abord, ton personnage est-il une fille, ou un garçon ? x) C'est pour savoir si les p.pé avec être/ adjectif doivent être accordés en féminin ou pas =)


« J'étais couché [Virgule inutile et le "là" n'est pas nécessaire, il casse la fluidité de la phrase d'accroche.] dans l'herbe, à me demander si tout ça était bien réel, à me poser les questions existentielles de la vie... Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi, tout simplement… C'est que des théories j'en avaiS [Le "j" nécessite un S et non un T :)] bien émie des centaines mais rien, rien qui ne me satisfaisait vraiment. [ Le début de la phrase est un peu biscornu :/ Essaye de la réviser pour mieux la retranscrire =)] Et puis m'est venue celle-là. Pourquoi s'évertue-t-on toujours à inventer [Inventer quoi ? Développe ! ] , toujours à s'imaginer des histoires, pourquoi est-ce qu'on prend du plaisir [pas de S] à croire ? Peut-être parce qu'au fond de nous on le sait... peut-être qu'on sait pertinemment que l'homme naît poussière et retourne à la poussière. On le sait, mais on refuse catégoriquement de l'accepter. On refuse d'accepter que notre vie soit juste ça, des moments merveilleux, des impasses, des chagrins, des sacrifices, des rires, du plaisir, des découvertes, du travail encore et encore, des espérance, vaincues ou non... et ensuite [ensuite au lieu de puis ?] plus rien. On refuse le rien, mais [mais au lieu de car, il a plus de sens dans ce texte ^^] qu'est-il exactement [phrase modifiée pour qu'elle soit plus légère et sans répétition] ? Il n'existe pas, on ne le connaît pas. L'homme à peur de l'inconnu, l'homme à peur du rien, du vide, du néant. Mais plus que tout,[virgule marquant la dramaturgie c)] l'homme à peur de l'oubli. Que tout ce qu'il est [Attention ! Grooosse faute xD N'utilise pas l'auxiliaire "être" ! Mais avoir. Un homme a fait, un homme n'est pas fait, dans ce contexte. Donc " Que tout ce qu'il a fait [...] ] fait dans sa vie soiT emporté avec le temps, que toute son existence et celle des autres partent après la mort, qu'il n'y est plus rien ou  personne pour ce souvenir après. Alors celui-ci trouve un remède, comme toujours il veut tout contrôler. Mais là le remède [répétition] ce n'est pas une plante, un médicament ou encore de la crème, non... c'est l'espoir.[J'ai un peu retapé la phrase, personnellement, je trouvais que cela sonnait mieux de cette manière. Maintenant, question de goût, sûrement.] La thérapie de la mort, du savoir de la mort et de l’incompréhension du néant c'est l'espoir, l'espoir et l'imagination. On espère toujours plus, on imagine toujours plus pour s'auto persuader que l'oubli, que le néant, n'existent pas.»
[Pour cette dernière phrase, il y a un problème :/ Voir plusieurs…
Tu pars dans tous les sens, là xD Il faut te recentrer sur l'essentiel et découper ces deux phrases pour en former plusieurs mais résumant l'idée clairement =)]




Alors, il y a encore un ou deux problèmes de forme, certes xD
Mais c'est pas mal. J'aimerais te faire part de ce que j'ai remarqué au long de ce texte :
J'ai l'impression que tu t’emmêles un peu les pinceaux x) Surtout vers la fin. On voit que tu te poses beaucoup de question, c'est sûr ! Mais comme dit plus haut, tu as encore un peu de mal à les retranscrire pour que le lecteur ait le plein de ce que tu veux exprimer, et c'est en partie là ou interviennent les figures de style ! Je te conseille de te relire et de lire ton texte à haute voix ! Ca peut vraiment t'aider pour... le message que tu veux faire passer :) Comme ça, on comprendra vraiment ou tu veux en venir et pourquoi :D
J'ai une ou deux remarques à te faire que j'ai noté à l'arrache :
- N'oublie pas de mettre des espaces après les virgules et les points =)
- Fais attention aux répétitions vers la fin ! J'en ai repéré une ou deux un peu dérangeantes…
Il y a encore des choses à revoir… Je dirais aussi chenille, pour ce que j'en ai vu =) tu t’amélioras vite :D


Bizz, en espérant que ma critique ai pu t'aider !
_______________________________________

Merci énormément à Mugi', qui graphe comme un caca, hein ! Le monde est vraiment bizarre..



Revenir en haut
T-miss
Noteurs
Noteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 694
Localisation: En pleine contemplation de la Lune, sur les nuages.
Art's Pop's: 6
Ecrivain et poète.
Galerie: URL
Niveau Écriture: Papillon

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 18:21 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Ça fait un petit moment que j'ai pas commenté de textes mais me revoilà. C'est parti :

" Il lisait du matin jusqu'au soir, son livre déchiré sur les genoux. Toujours le même livre. Il y avait cette petite flamme dans ses yeux, comme quand on ouvre un livre pour la première fois. Sauf que lui ça durait ( hm, l'enchaînement de ces deux phrases me gène un peu. Pourquoi pas les rassembler ? Ou reformuler la deuxième ?). Et puis, quand il arrivait la fin ( " arrivait la fin " ou " il arrivait à la fin " [ sûrement une faute d'inattention ] ), il relisait plusieurs fois la phrase finale, comme pour s'en imprégner. Il fermait les yeux, humait le parfum de feuilles jaunies , fermait les yeux ( il les a déjà fermé, non ? ) puis rêvait. C'était ça son petit bonheur à lui. Ça lui procurait plus de plaisir que d'être dans les bras de n'importe quelle femme. Ça le faisait chaviré ( " chavirer " ), c'était sa fortune, son amour, sa passion... toute sa vie. Puis quand le soir tombait il le rangeait, il le caressait du bout des doigts. Ses larmes coulaient. Joignant les mains, à genoux, il regardait les étoiles et murmurait la phrase de fin : "Et ma route, je l'ai reprise."

Je n'ai jamais sue ( " su " ) si il l’avait comprise cette phrase ( le " l' " n'est nécessaire que si le cod n'est pas mentionné, ici il l'est, donc tu en as pas besoin ; ou alors garde le et retire le cod ), mais c'est ça qui était beau. C'était beau le fait qu'il imagine mille et une fins sans jamais être satisfait. Et ce livre, il aurait beau le relire encore un millier de fois, jamais il ne comprendrait réellement. Ce livre s'appelait : "La vie". "

Alors.
Du côté des fautes, presque aucun problème, tu gères.
Il n'y a généralement pas de fautes de formulation de phrases, tout est respecté ( sauf quelques fois mais quelques relectures attentives suffisent à arranger tout ça ). Il y a néanmoins quelques maladresses dans ta retranscription.
Du coup, je me suis plus concentrée sur le fond de ton texte ( je sais je suis pénible avec mon désir de perfection permanent ).
Maintenant que tu maîtrises tout ce qui est syntaxe etc, tu peux te concentrer sur comment donner plus de profondeur et de complexité à ton texte. La plupart de tes phrases sont simples, avec le schéma " sujet-verbe-cod/coi/col... " ( pas forcément dans cet ordre ). On voit que tu cherches à les développer, ce qui est plutôt bien. Pour aller plus loin, tu peux chercher à enrichir ton vocabulaire et à utiliser plus d'adverbes, d'adjectifs plus recherchés, etc.

Pour moi, tu es du niveau " cocon " ou chysalide ", j'hésite. Il ne te reste plus qu'à apprendre à complexifier et enrichir un peu plus tes phrases et tu pourras repasser ton examen et ( peut-être obtenir ) le niveau " papillon ".

Voilà, j'espère en tout cas que mon avis pourra t'être utile =)


EDIT : JE COMMENTERAI TON DEUXIEME TEXTE PLUS TARD ET JE VERRAI PAR RAPPORT A MON PREMIER AVIS.
_______________________________________
La petite troupe des écrivains !


Revenir en haut
Ange'
Écrivains
Écrivains

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2015
Messages: 251
Localisation: Sur mon ordi
Art's Pop's: 74
Ecrivain (Graphiste ?)
Humeur: Enjoy your life !
Niveau Écriture: Chenille

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 10:34 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Tout d'abord, merci ! A vous deux merci beaucoup pour vos messages super constructifs 
Ouai, parfois je sais plus trop ce que je dot :/ Je "m'emmelle un peu les pinceaux comme tu dit" !
T miss>>> Cocon, Chryalide !!! OMG   Merci mais ... je fais encore pas mal de fautes breff... 


Bonne journée , encore merci d'avoir répondu
_______________________________________


"Neverland, I love you so, you're now my home sweet home, forever a Lost boy at last."

https://www.youtube.com/watch?v=8ybJf0y3Vps


Revenir en haut
Souhamsy
Écrivains
Écrivains

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2014
Messages: 658
Localisation: Dans une bibliothèque *-* ou en train de me baigner :D
Art's Pop's: 6
Ecrivain, poète et un peu dessinatrice.
Galerie: URL
Niveau Écriture: Papillon

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 14:53 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Coucou !

Je vais décortiquer ton premier texte, le commenter, puis seulement commenter le deuxième, et enfin donner mon jugement général. ^^



Il lisait du matin jusqu'au soir Le "jusqu' " n'est ici pas nécessaire. "Il lisait du matin au soir" suffit, son livre déchiré sur les genoux. Toujours le même livre Comme l'a relevé Herry, il y a une répétition de "livre". Quelques synonymes : ouvrage, volume, écrit, bouquin (celui-ci est plus familier). Il y a quelques petites nuances, tous ne sont pas utilisables dans n'importe quel contexte. Je pense que dans cette situation, le synonyme convenant le mieux est "ouvrage", ou "écrit", à la limite. Après, c'est ce que je mettrai par instinct ^^. Cependant, je crois que tu pourrais carrément enlever le "livre", car grâce à la phrase précédente, il serait sous-entendu. Hum, oui, j'ai parlé de synonymes pour rien alors o/. Il yIl y avait un espace en trop entre le "Il" et le "y". Désolée, c'est vraiment un détail, mais ça me gêne. avait cette petite flamme dans ses yeux, comme quand on ouvre un livre pour la première fois. Sauf que lui ça durait Je trouve cette phrase trop simple, dans le rythme comme dans le langage. Pour le rythme, pour que ce soit correct, il faudrait déjà qu'il y ait une virgule entre "lui" et "ça". Mais, comme je l'ai dit, c'est beaucoup trop simple niveau langage. Je te propose "Sauf que chez lui, ce phénomène durait." voire "Sauf que chez lui, ce phénomène unique durait.", "unique" pour que la phrase s'accorde avec le ton que tu sembles vouloir donner. Et puis, quand il arrivait la fin Au milieu des deux espaces qu'il y avait, il manque un "à", il relisait plusieurs fois la phrase finale Même si ce n'est pas le même mot, "fin" et "finale" se ressemble (même famille). Aussi, pour enrichir ton texte, tu pourrai remplacer "à la fin" par "au terme du roman" (vu que "au terme" tout seul, ça ne se dit pas trop), comme pour s'en imprégner. Il fermait les yeux, humait le parfum de "des" plutôt que "de", non ? feuilles jaunies , Il ne faut pas mettre d'espace avant la virgulefermait les yeux puis rêvait. C'était ça Ici, tu peux enlever le "ça" son petit bonheur à lui. Ça Mettre "Cela" plutôt que "ça" aurait mieux rendu lui procurait plus de plaisir que d'être dans les bras de n'importe quelle femme. Ça le faisait chaviré chavirer, pas chaviré. Ici, à la limite, "ça" peut être laissé, il me gêne moins s'il y a un "cela" juste avant., c'était sa fortune, son amour, sa passion... toute sa vie. Puis quand le soir tombait il le rangeait, il le caressait du bout des doigts. Cette dernière phrase me gêne un peu dans son rythme. Je crois que j'en aurais fait deux :/. Quelque chose comme : "Puis, quand le soir tombait, il le rangeait. Il le caressait du bout des doigts." Ses larmes coulaient. Joignant les mains, à genoux, il regardait les étoiles et murmurait la phrase de fin : "Et ma route, je l'ai reprise."




Je n'ai jamais sue "su", pas "sue" si il "s'il", pas "si il" l’avait comprise cette phrase, Tu as le choix entre "Je n'ai jamais su s'il avait compris cette phrase" et "Cette phrase, je n'ai jamais su s'il l'avait comprise.", tu ne peux pas mélanger les deux ^^ (mettre "l'" et "cette phrase" avec cet agencement n'est pas correct, du moins trop familier) La première me semble meilleure. mais c'est ça qui était beau. C'était beau le fait qu'il imagine mille et une fins sans jamais être satisfait. Et ce livre, il aurait beau le relire encore un millier de fois, jamais il ne il manque le mot "le" comprendrait réellement. Ce livre s'appelait : "La vie". Jolie chute, mais avec le verbe "s'intituler", cela l'aurait été encore plus, je crois.


Voilà voilà, ça paraît peut-être un peu dur et rigide, mais bon o/.
Il y a de l'idée, et des bases de description qui ont du potentiel. C'est un joli texte, cependant, le vocabulaire peut encore être bien enrichi afin d'embellir ton OS. Il y a également quelques problèmes de ponctuation, du côté du rythme ça peut aller mais il peut être meilleur. Peu de fautes d'orthographe ^^.


Pour ton deuxième texte, je trouve que le vocabulaire est déjà un peu plus développé, même s'il reste des améliorations à faire. Toujours des petits problèmes de ponctuation et, par conséquent, de rythme. Donc la critique est à peu près la même que pour le premier texte, sinon ^^.


Avis général :

Tu as de bonnes idées de OS. On sent que tu y apportes un minimum de réflexion, ce qui n'est jamais désagréable. Il reste le côté technique qui peut être considérablement amélioré, mais ne t'inquiète pas, plusieurs éléments/fautes peuvent vite être corrigés. Il est juste dommage que tu n'aies mis que des OS, j'aimerai voir de la narration (description d'action, en gros), du dialogue... Pas que des petites descriptions avec du raisonnement philosophique, même si c'est déjà bien ^^.
Je dirai donc que tu es de niveau Chenille, peut-être Cocon, mais comme dit précédemment, j'aimerais voir des textes d'autres types.

_______________________________________
Un groupe de loups, c'est une meute. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupes d'Hommes, c'est souvent une bande de cons.



Revenir en haut
Zouh
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2014
Messages: 1 808
Localisation: Sur mon chameau, entrain de faire de la moto
Art's Pop's: 110
Écrivain, graphiste. Et toi?
Niveau Graphisme: Cocon
Niveau Écriture: Papillon

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 16:33 (2015)    Sujet du message: Je me lance... Répondre en citant

Bonjour,
Nous avons 4 avis dont 3 allant pour chenille principalement, je lock donc et t'attribue donc ton niveau : chenille !


Bravo :) 
_______________________________________

Merci énormément à Mugi', qui graphe comme un caca, hein ! Le monde est vraiment bizarre..



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:30 (2018)    Sujet du message: Je me lance...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Art Land Index du Forum -> Corbeille -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
~Forum créé par Ninqueen, toute copie complète ou partielle est formellement interdite.~